L’hypnose ou les hypnoses ?

L’hypnose ou les hypnoses ?

Vous l’avez surement remarqué, j’ai inscrit sur mon site « Hypnose Ericksonienne » mais qu’est-ce que cela signifie ? Y a t il différents types d’hypnose ? Laquelle est la plus adaptée ?

Il faut rappeler ici que l’hypnose est utilisée depuis des siècles sous différents termes. Le mot hypnose n’apparait qu’au 19ième siècle sous l’influence de James Braid médecin écossais.

On peut distinguer différents grands courants:

  • L’hypnose classique:

C’est l’hypnose utilisée traditionnellement au 19ième siècle et aussi en spectacle. L’hypnotiseur a une attitude plus autoritaire et directive que les autres courants.

  • L’hypnose Ericksonienne:

Elle porte le nom de son « inventeur » Milton H Erickson, elle se différencie par son côté plus subtil, notamment par son langage assez flou permettant au patient d’avoir une certaine autonomie d’action sous hypnose (bien qu’illusoire). Elle a pour moi un côté « haute couture » car elle est souvent subliminale et demande de la mesure et beaucoup de travail préparatoire pour le praticien.

  • La nouvelle hypnose:

Ce terme est inventé par le sexothérapeute Daniel Araoz en 1979, il s’appuie sur la programmation neuro-linguistique (PNL) et les thérapies brèves, inspirées en partie des travaux de Milton Erickson.

  • Et bien plus encore…

Au final, je dirais qu’il y a autant d’hypnose que de praticiens et de clients. Chaque individu étant différent, le praticien adaptera son discours à son client et utilisera l’hypnose par rapport à sa sensibilité et à son vécu. L’hypnose est un moment de partage entre le praticien et son client. Nos utilisons donc souvent notre propre modèle d’hypnose.

 

Comments (0)

Post a Comment